Formation et Réseau

FORMATION à l'accompagnement des personnes souffrant de troubles alimentaires :


Quelle écoute ? Comment être ? Quels moyens et outils apporter dans la prise en charge des personnes souffrant de troubles de la conduite alimentaire (anorexie, boulimie, hyperphagie) ? Comment accompagner et soutenir la famille.
 
Formation sur les troubles de la conduite alimentaireCette formation est issue de ma pratique depuis 1983 mais aussi de mon engagement associatif auprès de ces personnes et leurs familles.
Cette formations s'adresse aux soignants ou toute personne intéressée.

1e module :  Principes de l'aide aux personnes souffrant de TCA
sur un week end : théorie et pratique d'accompagnement
240, 00 € repas et hébergement non compris
sur le Bassin d'Arcachon.

Modules de spécialisation : approfondissement 


RESEAU :

Ce réseau est issu de ma constatation, durant une trentaine d'années d'écoute que les personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire erraient longtemps par manque d'une thérapie complète.


En effet, ces troubles perturbent la relation de la personne avec l'alimentation ; mais elle touche aussi son moral, sa relation avec son corps, le contact avec les autres, l'estime que la personne a d'elle-même.

D'où l'intérêt de proposer un réseau spécialisé d'accompagnement thérapeutique, avec une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels de la santé spécialisée dans les troubles de la conduite alimentaire (TCA) et des professionnels du corporels formés à l'accompagnement des personnes qui en souffrent.
 
Il est aussi important que le lien soit fait avec les autres intervenants qui suivent la personne dans son quotidien, tels que le médecin traitant, le psychiatre, le gynécologue, le kinésithérapeute, l'infirmière, le dentiste parfois, l'assistante sociale, etc...
L'hôpital quand le besoin se fait.
Et aussi avec l'entourage direct de la personne ( parents, conjoints, fratrie, amis, etc...)

Exemple de plan d'accompagnements suggérés  :
  • Psychothérapie spécialisée 
  • Thérapie comportementale et cognitive
  • Suivis avec un(e) nutritionniste ou diététicien(ne),
  • Gestion de stress, relaxation
  • Estime de soi
  • Art thérapie
  • Musicothérapie
  • Jeux de rôle et Psychodrame en groupe
  • Travail corporel : par ex: eutonie, massage,...
  • Accompagnement familial: faire des "acteurs" principaux de la vie de la personne en souffrance, de "bons" aidants. La peur ou la culpabilité peuvent être des obstacles à la guérison de la personne.